Savoir jouer les blinds

Au poker Texas Hold’em, les blinds sont des « mises forcées », donc obligatoires et indispensables. Pour gagner, il faut commencer par miser ! Et plus on mise gros, plus on gagne gros !

Tous les joueurs sont donc obligés, à un moment ou à un autre, de se lancer dans la partie puisque le tour des blinds avance dans le sens des aiguilles d’une montre. Le premier joueur à gauche du bouton (le dealer) mise la « petite » blind (exemple: 10) et le deuxième joueur à gauche du bouton mise la « grosse » blind, qui est le montant double de la première (soit  20).

En général, les blinds de départ correspondent à 1% du montant de votre bankroll : par exemple, avec 2000 jetons en mains, les blinds seront de 20 jetons. Mais dans les tournois, les blinds ont parfois un « tarif » minimum, qui augmente progressivement au cours des parties et du classement.

Savoir jouer les blinds, c’est savoir combien miser au début de chacune des parties, et comment s’accaparer les blinds si ce n’est pas à notre tour de les miser. Rappelez-vous : la manière de jouer les blinds peut faire la différence sur n’importe quelle partie.

Au poker, gagner un pot est plus rare que de voler quelques blinds. Ramasser les petites mises de temps à autre peut rapporter plus que gagner le pot final une fois par hasard. L’élément clé des revenus au poker, ce sont les blinds.

Dans le monde du poker, une fois que les blinds sont dans le pot, ces sommes n’appartiennent plus aux joueurs. Elles appartiennent au pot. L’argent du blind « joue pour » la personne qui l’a mis dans le pot avant le flop. Cela signifie que lorsqu’on est la blind, cela nous coûte moins cher de jouer que ce que cela coûte à nos adversaires. Profitez donc de cette « réduction » pour jouer correctement !

D’autre part, tout le monde perdra lorsqu’il sera en position de big blind. Le but sera alors de perdre moins que ses adversaires !

Quelques conseils pour finir :

  • Si personne ne relance la blind : Tentez de voir le flop sans payer un centime de plus : si le jeu est bon, soyez agressif ; si le jeu est moyen, misez légèrement ; si vous floppez un jeu nul, checkez sans regret.
  • Si un joueur relance : Regardez le tableau des mains de départ : si votre main est faible, couchez vous.  Mais si seul le donneur relance, il pourrait s’agir d’un bluff pour tenter de voler le pot. Une relance significative vous permettrait sans doute de gagner.
  • Si un joueur relance et d’autres suivent : Il y a sûrement un joueur au moins qui à un jeu fort. Si vous aussi avez une très bonne main, n’hésitez pas à sur-relancer pour faire coucher un max de joueurs.
Toujours pas membre ? Inscrivez-vous
Loading...
Connectez-vous | mot de passe oublié

Mémoriser
Inscrivez-vous | Connectez-vous | mot de passe oublié


Un mot de passe va vous êtes envoyé.
mot de passe oublié | Connectez-vous


Un email va vous ê tre envoyê.
Inscription à la newsletter :
jouer-poker-en-ligne
calculateur-cote
gestionnaire-tournoi

La vidéo du moment

Historique

Articles classés par Catégorie

Articles archivés par mois

Articles les plus visités