Evitez les erreurs au poker

En général, les erreurs constatées au poker peuvent être regroupées en deux catégories : les erreurs liées au comportement du joueur lui-même d’une part, et d’autre part celles commises par manque d’expérience ou de connaissance des subtilités du poker. Reconnaitre tout d’abord d’où proviennent ses erreurs, c’est mieux les repérer pour ensuite mieux les éviter.

1. Les erreurs liées au comportement du joueur

Voici les principales erreurs que tout joueur de poker doit tenter d’éviter :

- Suivre ses émotions plutôt que sa raison

Il faut rappeler que le poker est un jeu, et comme tous les jeux, il faut savoir être « bon joueur ». Le poker en particulier demande au joueur d’avoir un self-control à toute épreuve pour bluffer et gagner : calme, patience, concentration… doivent être les maîtres mots pour éviter un maximum d’erreurs et bien jouer. En effet, se laisser guider par un esprit de défi vient brouiller les pistes pour prendre les bonnes décisions de jeu, conduisant à des erreurs irrécupérables.

- Jouer en « tilt »

Que ce soit une trop grande confiance en soi ou alors, à l’inverse, un état de faiblesse flagrant, le « tilt » est cet état d’esprit ou ce comportement que vos adversaires pourront déceler à un moment donné de la partie. C’est pourquoi il faut essayer de ne rien laisser transparaitre afin que vos adversaires ne puissent vous « lire ».

- Bluffer trop souvent

Au poker, le bluff peut être une arme redoutable s’il est bien utilisé. Mais c’est surtout un art dont il ne faut pas abuser. En effet, la stratégie d’un bluff réussi impose la prise en compte de nombreux paramètres pour être crédible. Bluffer trop souvent, c’est prendre le risque de se faire « suivre » et donc d’avoir l’inverse de l’effet escompté.

2. Les erreurs de jeu au poker à ne pas faire

L’autre catégorie d’erreurs courantes au poker regroupe les erreurs de jeu commises par manque d’expérience ou de connaissance comme par exemple :

- Jouer trop « passif »

Adopter un jeu « passif », c’est suivre au lieu de relancer, passer au lieu de miser, se coucher si vous n’avez pas une paire…bref, ne jamais prendre de risques. L’erreur du jeu trop passif est finalement de ne jouer que les bonnes mains (trop rares pour gagner), ce qui est forcément trop prévisible. En plus, il y a fort à parier que votre capital se dilapidera en peu de temps, sous le seul effet des blinds de plus en plus chères. A noter que le joueur passif subit les attaques des autres et ne prend jamais réellement de décision propre. A l’inverse, jouer « agressif » permet de jouer avec des mains moyennes, en forçant les autres à se coucher grâce à des relances importantes.

- Jouer en ne considérant que ses cartes

Un bon joueur de poker ne considère jamais uniquement les seules cartes qu’il a entre les mains. Si elles sont bonnes à jouer, il devra analyser le comportement des autres joueurs ainsi que les cartes du flop pour essayer de deviner les combinaisons de jeux possibles de ses adversaires. De même, des paramètres tels que la taille du pot, le nombre de jetons détenus par chacun, la position à la table… ne doivent pas être oubliés. Le poker, ce n’est pas du hasard !

- Les erreurs d’appréciation du jeu

Si une main est perdue d’avance, rien ne sert de s’entêter à la jouer. Se coucher est tout à fait légitime. Suivre et remiser pour alimenter un pot perdu d’avance est loin d’être une bonne stratégie ! Surtout qu’un all-il perdant n’est pas très appréciable…

Toujours pas membre ? Inscrivez-vous
Loading...
Connectez-vous | mot de passe oublié

Mémoriser
Inscrivez-vous | Connectez-vous | mot de passe oublié


Un mot de passe va vous êtes envoyé.
mot de passe oublié | Connectez-vous


Un email va vous ê tre envoyê.
Inscription à la newsletter :
jouer-poker-en-ligne
calculateur-cote
gestionnaire-tournoi

La vidéo du moment

Historique

Articles classés par Catégorie

Articles archivés par mois

Articles les plus visités