Bluffer au poker

Le bluff au poker, c’est tout un art. L’art de tromper les autres joueurs pour gagner. Grâce au bluff, vous prendrez les pots que d’autres étaient censés gagner. Cette technique bien maitrisée fera de vous un vrai pro du poker. Et le bluff gagnant vaut tous les plaisirs du monde… Mais pour cela, il faut de l’entrainement et connaitre certaines règles pour bien bluffer. Les voici :

1. Soyez sûr de vous !

Il va de soi qu’un bluff réussi, c’est un bluff dont les adversaires ne se sont doutés de rien ! Bluffer, c’est faire croire qu’on a une très bonne main alors qu’il n’en est rien: il faut donc paraitre sûr de soi, investir dans les mises, etc.…

2. Impressionnez vos adversaires

Misez gros dans un grand pot quand vous voulez bluffer. Ainsi, il y a de fortes chances que vos adversaires se couchent, même s’ils ont des mains jouables. Misez agressivement, sans pour autant prendre le risque de tout perdre !

3. Bluffer avant ou après le flop ?

En général, les joueurs de poker Texas Hold’em ne se couchent pas avant le flop, à moins d’avoir vraiment une mauvaise main. Si vous voulez bluffer en pré-flop, il faut miser gros dès le début pour les faire plier. Après le flop, les choses sont plus claires. Ceux qui n’ont aucune chance se coucheront et ceux qui penseront gagner suivront : c’est là que le bluff vient changer la donne…

4. Au moment du flop…

Quand le flop apparait, analysez-le : par exemple, si le flop fait apparaitre un 6-7-8 ou trois cartes d’une même couleur, vous pouvez tenter le bluff et miser agressivement pour faire croire à une suite / couleur.

5. Attention à vos jetons

Si vous avez tenté un bluff et que vos adversaires contre-attaque, faites attention à votre bankroll ! La fierté de poursuivre alors que vous n’en avez pas les capacités financières est dangereuse. N’hésitez pas à vous coucher, quitte à abandonner votre tentative pour sauver votre porte-monnaie !

6. Jouez avec votre image

Certains joueurs ont une image : ils sont passifs, agressifs, jouent serré ou relâché. Si vous savez avoir une telle image, vous pouvez jouer avec. Cela fait aussi partie du bluff !!

7. Soyez conscient de votre position

Lorsque vous tentez un bluff, prenez toujours en compte votre position à la table de poker. Il est en effet plus difficile de bluffer lorsqu’on est le premier à parler, puisqu’on a naturellement moins d’infos sur le jeu des adversaires. Dans ce cas, il est recommandé de checker pour voir les réactions.

8. Bluffez plutôt lorsque vous avez du jeu

Si votre main est injouable, il vaut mieux se coucher que de bluffer… Bluffer, c’est aussi prendre le risque d’être suivi. Si tel est le cas, il vaudrait mieux avoir du jeu (par exemple, une chance de suite après le flop).

9. Comptez !

Pendant la partie, soyez toujours conscient du nombre de jetons détenus par chacun des joueurs. En effet, bluffer un adversaire à faible tapis, c’est risquer un all-in de sa part s’il a une main décente. De même, bluffer un gros joueur (chip leader) est aussi difficile car il suivra sans risquer de perdre beaucoup. Essayez plutôt de bluffer des joueurs avec un montant équivalent au vôtre car ils craindront le all-in, et donc la banqueroute s’ils vous suivent…

10. Bluffez les bons joueurs !

Enfin, sachez que vous aurez plus de chances de réussite en bluffant un joueur expérimenté qu’un joueur débutant. En effet, les débutants préfèrent jouer, voir les cartes et tenter leur chance plutôt que de se coucher… Et les pros penseront vraiment que vous avez du jeu si vous misez agressif !

Toujours pas membre ? Inscrivez-vous
Loading...
Connectez-vous | mot de passe oublié

Mémoriser
Inscrivez-vous | Connectez-vous | mot de passe oublié


Un mot de passe va vous êtes envoyé.
mot de passe oublié | Connectez-vous


Un email va vous ê tre envoyê.
Inscription à la newsletter :
jouer-poker-en-ligne
calculateur-cote
gestionnaire-tournoi

La vidéo du moment

Historique

Articles classés par Catégorie

Articles archivés par mois

Articles les plus visités